FRENCHBATTALION OU LES TONTONS FLINGUEURS

FRENCHBATTALION OU LES TONTONS FLINGUEURS


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Navigation
 Portail                    
 Index    
 Membres       
 Profil
 FAQ
 Rechercher
http://i19.servimg.com/u/f19/11/30/89/50/th/cortan12.jpg

 

 

Halo Creation

Halo Destiny

Xboxyde

JeuxCherche Halo

Bungie Studio

Toms Game Halo


 

 

 


 

Partenaires
Référence francophone sur Halo de Bungie Studios et Microsoft. News quotidiennes, téléchargement, previews, tests, trucs et astuces, démos, patches, forums, annuaire....
Kouaa
Le bottin des forums
Halo Fusion

Tchat Blablaland
ClickHeat : suivez les clics
Tchat Blablaland
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de FRENCHBATTALION OU LES TONTONS FLINGUEURS sur votre site de social bookmarking
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sondage
que pensez vous du forum?
j'aime beaucoup
39%
 39% [ 15 ]
je kiff grave
18%
 18% [ 7 ]
c'est pas mal
16%
 16% [ 6 ]
pas assez de monde
5%
 5% [ 2 ]
trop peu d actu.
13%
 13% [ 5 ]
bof
5%
 5% [ 2 ]
sont trop vieux ici
0%
 0% [ 0 ]
trop ciblé halo3
0%
 0% [ 0 ]
sans opinion
3%
 3% [ 1 ]
Total des votes : 38

Partagez | 
 

 Un nouvelle review n'a jamais fait de mal !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flam7
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2312
Age : 117
Localisation : castor et pollux
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Un nouvelle review n'a jamais fait de mal !   Dim 8 Mar - 1:04

Si vous faîtes partie des personnes ayant encore des hésitations à vous procurer Halo Wars, Halorigine.com a récemment mis en ligne une review dès plus complètes afin de faire pencher la balance des décisions. Est-ce que ce jeu vaut vraiment le coup ? La réponse à l'intérieur !




Halorigine peut désormais se lancer dans le test de jeux videos. Bien sûr ce ne sera jamais à la mesure des grands sites spécialisés. Cependant nous comptons avoir toujours une optique critique ; avec une vue plus particulièrement portée vers le hardcore gaming, le multijoueur et ses capacités à faire partie du « progaming ».
Vous trouverez en milieu d’article une vidéo, une vraie, d’une partie en multijoueur 3 V3.

Une nouvelle licence
Une nouvelle licence Halo car Microsoft vient de réussir sa volonté de diversifier sa franchise star du jeu vidéo. Il existe déjà moult produits dérivés concernant l’univers Halo, mais là on peut dire que la cash machine est lancé. Il va falloir s’attendre à du Halo et les dauphins, Halo en cuisine, etc.
Pourquoi pas si la qualité des jeux suivt. En l’occurrence, et depuis Halo 3, on peut s’apercevoir que Bungie ou tout sous traitant de la franchise Halo reçoit un cahier des charges sur des choses de bases qui doivent être respectées (fan service en premier lieu). Le consommateur se retrouve ainsi avec un bon Halo et non un Halo innovateur, référence à Halo 1 tout particulièrement.
Est-ce que Halo wars aurait un intérêt s’il n’était pas sorti sans le « Master Chief approuved » ? Il est clair que non. N’étant pas un inconditionnel des STR, beaucoup sont passés à côté de beaucoup de titre, dont les C&C. Ce titre, c’est la transition de toute la référence de l’univers du FPS et de tout son impact de visibilité et de fan. Bref ce jeu joui de la sympathie pour l’univers éponyme, sinon certainement qu’il serait comme le dernier Red Alert 3 : sympa mais « invisible ».
MS le fait sortir la même semaine que Kill Zone 2, dans l’espoir de lui faire de l’ombre. L’effet est raté car HW semble rester un divertissement pour la console américaine et non un block buster que les autres plateformes peuvent nous enivier. Ce sont des considérations mercatiques qui sortent cependant de notre approche de HC.
A noter tout de même le tournoi Fnac de 10 000€ qui voit ses qualifications débuter en mars et la finale fin avril. Ce tournoi est une aubaine pour tout joueur opportuniste. C’est aussi une bon alibi pour faire une pause Halo 3, le temps que Halorigine fasse sa prochaine lan. Halorigine fera un coverage de ce tournoi et pourquoi pas, en lancer un online. Nous sommes les seuls à faire de la pub pour ce tournoi gratuitement.
Le solo :
La campagne propose de suivre le camp des humains. Exit les covenants. J’ai joué le jeu en mode normal, ce qui, après avoir bien joué à la démo, ne m’a pas paru compliqué d’enchaine les missions et d’avoir une fois sur deux la médaille d’or. Le test s’est déroulé en mode normal, le balancement du jeu que les concepteurs prévoient pour le joueur lambda.
L’avantage de l’univers Halo, c’est que les unités, amies ou ennemies sont très parlantes. Avec les souvenirs des FPS, on sait déjà ce qui est possible de faire en termes d’unités. Il n’y a que les nouvelles qui demandent un temps d’apprentissage, le reste coule de source.
Le scénario se passe avant les premiers exploits du Master Chief dans Halo 1. A la limite on s’en fiche car son seul but est de justifier les escouades de MC mis à disposition. Vous suivez les aventures de Forge, un soldat à toute épreuve qui à ses heures perdues se transformes en « nounou » et enfin en héro.
Chaque mission est entrecoupée d’une cinématique en image de synthèse, contrairement au parti pris des différents Halo. Est-ce qu’on est en train de nous vendre ce que pourrait être un vrai film Halo ? Il faut dire que ces cinématiques ont toutes la classe, seul l’animation des visages couplées à la VF ternis le tableau.
Ensemble Studios propose une palette de missions plutôt variées, proposant à chaque fois un univers graphique particulier et évocateurs. C’est plutôt plaisant. C’est aussi la première fois que l’on voit une ville qui n’est pas fantôme. La mission se basant sur le spirit of fire, ainsi que celle du réacteur qui fait du pentaglisse sont plutôt sympathique, le reste est banal.
D’autres joueurs ont commencé directement en héroïque la campagne, calquant ainsi sur les Halo FPS. Ils se sont trouvés apparemment dans des missions bien plus dures durant plus d’une heure.
La campagne solo doit durer entre 5 et 7h, sans tenir compte des crânes et des missions secondaires. C’est une mécanique qui semble bien dosée car autant des crânes peuvent faciliter la vie mais coûtent des points, autant d’autres peuvent corser le jeu pour augmenter le scoring. Il est noté suivant différent critère : production de ressources, capacité offensive et le taux de renouvellement des unités, etc … . Cela existait déjà dans Halo 3, mais c’est ici plus parlant d’avoir une médaille d’or en légendaire, puis de se voir classer dans un ladder dédié à ceci.
L’IA n’est pas sournoise, au-delà des scripts. C’est juste qu’elle est constamment ressourcées et produit des unités. Elle n’a pas de fonction expansive, ni vocation à aller titiller les bases, sauf si vous vous trouver sur leur trajectoire.
Vous n’êtes jamais inquiété en ressource : il existe en général 2 ou 3 bases sur les cartes, ou alors les renforts sont fréquents et puissants (tanks ou spartans). Vous ne faites aussi jamais de départ tout nu : y’a toujours 2000 ou 5000 pièces qui sont gentiment créditées sur votre compte en banque pour pouvoir vous lancer rapidement. J’ai crû voir aussi que les bâtiments mettent moins de temps à se construire.
L’avantage de ceci, c’est qu’il n’y a pas de mission poussive : phase de prospection, collecte de ressource et construction de la base. Mais après faut pas non plus s’attendre à ce que le jeu dure longtemps. Tout s’enchaine pour atteindre rapidement la fin.
Les graphismes sont relativement agréable à l’oeil. Seul les niveaux de floods laissent indifférents.
Il ne faut pas attendre de nouvelles campagnes du côté covenant ou flood, car cela voudrait dire qu’une floppée de video de synthèse sont à produire. L’espoir du DLC est pour le côté multijoueur.





Mx360” vs “Dégâts“, cette dernière aura eu sa revanche de suite après et aura à son tour explosé “Mx360

Cette vidéo montre par la même occasion la puissance du rush des Arbiter (unité de cheat)
Gameplay :
Tout d’abord, est-ce qu’un STR sur console peut être un STR ? Il faut oublier que les références, uniquement sur PC, parlent d’un domaine que HW ne tutoie pas en termine de maniabilité, de gameplay et… de stratégie !
Pour sélectionner les unités, il faut utiliser la touche A, en mode précis ou en mode pinceau. Cette dernière est totalement inutile et nous lui préfèreront soit la sélection des unités locales, soit la totalité des unités en jouant de la gâchette droite pour sélectionner son type. Attention au mal de crâne : « toutes les unités ! », « toutes les unités ! », « toutes les unités ! » …
En parlant de son, il faut savoir que la VF est uniquement VF. Contrairement aux précédents Halo FPS.
Le D-pad rend bien service, entre le switch de base et le switch des unités. Attention à savoir précisément là où on est et où on veut aller, car le gain de temps peut se transformer en gaspillage et surtout en confusion ; notamment quand le nombre de base excède 4.Pour les humains, le haut sert à accéder au pouvoir de commandant. La dernière direction sert à voir le dernier évènement produit : inutile.
Les joysticks répondent bien et sont bien calibrable concernant la vitesse de déplacement, le fait de « coller » aux unités, etc.
Pour résumer, ce STR n’est pas galère à prendre en main mais n’offre aucune précision. C’est aussi le débat des FPS PC/console. Les habitués de la manette ne seront pas perdus et sauront apprécier à sa valeur ce titre.
On utilise B pour annuler et X pour assigner des ordres. La touche Y sert à l’attaque spéciale ou les spéciales pour les commandants covenants.
Chaque unité possède son attaque de base et son attaque spéciale qui est plus puissante mais qui demande un temps de rechargement.
Un menu circulaire s’ouvre quand on sélectionne un bâtiment et il suffit de sélectionner avec son joystick droit et d’appuyer sur A.
La particularité de HW est de devoir conquérir des bases pour pouvoir se développer. Elles sont soient aux mains de IA neutres soient disponibles. Plus généralement, les autres sites voient en négatif le fait que la base soit imposée et le nombre de slot limité. Cela pousse n’empêche à faire des choix sur sa stratégie développement : rush, économique ou guerrier.
Il existe 3 commandants par race : les humains et les convenants. En terme de gameplay, chacun a des avantages que les autres n’ont pas. L’autre différence est que les covenants ont des commandants mobiles qui sont à considérer comme des super unités de combat qui utilisent la fonction Y ; alors que les humaines utilisent leur pouvoir en étant omniprésent sur toute la visibilité de leurs unités. Les fonctions spéciales de tous les commandants coutent des ressources et sont bien équilibrées, à part une exception, qui tient presque du cheat : l’arbiter.
C’est le commandant qui peut devenir ultra abusé, et qui quand on le rencontre pour la première fois du jeu, peut dégouter du jeu. Son mode rage est dévastateur, le rendant intouchable et accessoirement invisible et pouvant se régénérer. Le pire c’est que cela ne lui coûte rien, enfin presque, facilement disponible, etc …Quoiqu’on en dise, si un règlement compétitif se faisait, ce commandant est à bannir ! On pleure surtout quand on voit que cet alien uniquement armé d’épée est capable de détruire des armées à lui tout seul.
Les unités humaines sont de façon générale plus puissantes que celles des covenants. Les développeurs ont en contre partie limitée la population humaine à 40 contre 60 à son maximum pour les covenants.
Il est possible en multijoueur de faire du 1v1, 2v2 ou 3v3. Il n’y a pas de mod, mais il est évident que le jeu en team est très agréable à jouer. Attention à ne pas subir tout de même un rush covenant d’entrée de jeu, sous peine de clore rapidement la partie ou la déséquilibrer.
Par défaut, vous pouvez communiquer avec vos adversaires : débranchez vos micros et enlevez votre oreillettes si vous êtes un rageux ou un enfoiré du rush covenant/arbiter.
C’est écrit en gros, en gras et en clignotant : pierre, papier et ciseau. C’est la base du gameplay : le fantassin bat l’aérien, le véhicule bat le fantassin et l’aérien bat le véhicule. C’est dans la théorie car vous allez vite voir que le fantassin ne sert à rien, sauf pour se défendre en début de partie, ou de chopper 3 MC pour les humains. Le tout est de frapper fort au bon moment et au bon endroit. L’autre bug du jeu dans ce système, c’est l’arbiter.
Attention à ne pas penser qu’avoir la plus grosse armée suffit à gagner. Si vous tombez sur un joueur qui a anticipé vos unités et a déballé toute une armée qui est le point faible de votre unité, vous allez perdre votre armée ; et s’il a bien gérer, il ne peut que contre attaquer et c’est synonyme de fin de partie : perte de base, etc …
Quand vous lancez une partie, analyser vos adversaires. Si vous faites face à une majorité de covenant : vous allez vous faire rusher dans les 5 minutes avec un gars qui se spécialisent en aérien, un autre anti véhicule et l’autre en fantassin qui font lagger la partie.
Il n’y a pas de technique anti rush particulière, juste faire beaucoup d’unité de défenses et les rendre mobile. Généralement les 3 commandants covenant se focalisent sur un joueur : le plus mal placé ou le premier qui tombe sous la main ; et c’est la fin.
Au contraire, quand c’est une majorité humaine, il faut s’attendre à un jeu plus posé et construit.
Un conseil de base aussi dans Halo Wars : anticiper l’attaque de l’adversaire. Quand vous découvrez au dernier moment l’armée de votre adversaire : full ASCO (fantassin d’élite en 40 unité), un commandant covenant accompagné de sa clic ou un essaim d’aérien… il faut scooter un peu.
Si en début de jeu, ce sont les covenants qui ont l’ascendant ; les humains tendent à prendre l’avantage en milieu de partie.
La gestion des ressources est simple mais pas si génératrice que cela. Le besoin provoqué empêche de vouloir faire ce que l’on veut et il faut faire des choix. Impossible d’être varié dès le départ et en milieu de jeu, impossible d’être agressif et économique en même temps. Sous peine d’être faible partout.
Si vous pouvez détruire vos bâtiments pour récupérer des ressources, ce n’est pas le cas des unités. Une fois construite, c’est pour toujours. Le seul moyen de les détruire et de les envoyer se suicider chez l’adversaire.
Idem pour l’énergie, c’est très simple à gérer. Mais attention à ceux qui développent les grosses unités. La perte du moindre réacteur empêche la construction de ces unités. Il faut donc reconstruire des centrales énergétiques et c’est relativement cher.
A noter que sur certaines cartes se trouvent des bâtiments neutres qui sont là pour aider en contre partie d’une présence fantassine : donner de l’argent en infini, une unité énergétique, un mur de protection ou un relâchement de flood (en contre partie d’argent)., etc … .
En moyenne, les parties durent une vingtaine de minutes. Quand vous faites un bon rush, cela peut prendre moins de 10 minutes. Les plus gros matchs font entre 30 et 40 minutes.
Ensemble Studio propose aussi un système de statistique online, comme Bungie, mais en beaucoup moins riche.
On notera l’absence de replay, comme pour Halo 3, alors que cela existe depuis des années sur l’univers PC. C’est vraiment absurde de leur part. D’un côté on met des crânes qui ne servent à rien, le fun et le « collectionisme » du joueur casual. Une fois acquis, on ne peut rien partager. Alors que le fait de mettre en place une HW TV aurait permis au jeu de faire des étincelles.
Un créateur de map aurait été souhaité pour diversifier le nombre de map, qui tournent autour de 15. Sachant qu’un univers est utilsé pour chaque catégorie de jeu. On peut même les confondre si l’on ne regarde pas la mini map pour voir le nombre de base disponible.
Divers :
Le pack collector est fourni avec le code du mappack Halo 3 Mythic et contient un skin d’unité exclusif, non utilisable en multi. Pour ceux qui n’aiment pas HW, cela fait le mappack à 70€… Vu le nombre de personne le possédant, ce n’est même pas intéressant de posséder déjà ce mappack.
Conclusion :
Halowars est un jeu plaisant à jouer, même les rétif se laisseront convaincre lors des prochaines lans. Car oui ce jeu à toute sa place pour un moment détente, ou compétitif. Son gameplay est bien calibré, à l’exception de l’arbiter. Dommage que des DLC payant nous attendent déjà alors que le studio de développement est mort alors que cela aurait dû être inclus dès le départ.
Il aurait fallu implanter un mode Theater à la Halo 3 et un éditeur de map pour en faire un must have et faire vivre le jeu au-delà de Sandbox et Halo 3 : ODST.



_________________
souviens toi que tu es mortel memento mori
Revenir en haut Aller en bas
http://frenchbattalion.wifeo.com/index.php
 
Un nouvelle review n'a jamais fait de mal !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma chatte urine sur le lit de Capi!
» Besoin cours de chimie 101 svp
» stériliser ou pas les chiens
» perruche qui mord alors qu'elle ne la jamais fait avant...
» ma chienne a 12 ans n'a jamais fait de petits, ai-je eu tort ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRENCHBATTALION OU LES TONTONS FLINGUEURS :: NEWS :: DIVERS-
Sauter vers: